Fred Astaire donne le LA

0
(0)

Année de diffusion : 2016

Descriptif du documentaire :

« Je suis un vieil homme. J’ai trouvé la relève. Merci ! » Par ce télégramme, écrit en 1983 alors qu’il vient de voir le clip de Thriller à la télé, Fred Astaire, 84 ans, salue en son interprète un héritier. Bouleversé, Michael Jackson renverra sans peine l’ascenseur : « Ce que je n’ai jamais cessé d’imiter, dira-t-il, c’est le style de Fred Astaire. » En réalité, si génial soit-il, Astaire fut, sa vie durant, un travailleur acharné.

Né Frederick Austerlitz, en 1899, à Omaha, dans le Nebraska, de parents austro-allemands, le garçon a 4 ans quand, accompagné p ar sa sœur aînée Adele, il suit leur mère à New York. Celle-ci, persuadée de la vocation de ses enfants, est décidée à leur offrir le meilleur enseignement. À l’école Alvienne, cours de danse, de chant et de piano s’enchaînent à un rythme d’enfer. Adele et Fred y tiennent leurs promesses.

À 7 et 5 ans, ils se produisent dans un théâtre du New Jersey, la gamine en jeune mariée dansant avec son frère, en queue-de-pie, sur un gâteau illuminé. L’effet est garanti et le duo écume toutes sortes de scènes à travers le pays. « Nous étions heureux, se souviendra Astaire ; nous faisions ce que nous avions choisi. »

L’adolescence marque un coup d’arrêt, même si, selon sa sœur, Fred « ne cessait de danser et d’inventer des pas ». Jugeant désormais les pointes « trop efféminées » pour lui, le garçon, rebaptisé Astaire, se tourne vers le couple Castle qui est en train de révolutionner la danse. Il reçoit l’influence combinée du jazz et du ragtime, ainsi que celle des danseurs de claquettes noirs, dont il reproduit les mouvements. Initiés également à la valse et au tango, rencontrant George Gershwin, qui souhaite composer pour Fred, le frère et la sœur sont engagés à Broadway, créant une figure bondissante qui les conduit jusqu’à Londres.

Il répète six heures par jour, sept jours sur sept
Là, Adele, conquise par Lord Cavendish, décide de tout plaquer, tandis que Fred, malgré sa passion nouvelle pour le golf, les courses hippiques et son union avec Phyllis Potter, choisit de répondre aux sirènes hollywoodiennes. Si un responsable de studio note : « Ne sait pas jouer. Légèrement chauve. Danse à l’occasion », le patron de la RKO, David Selznick, voit plus loin : « Il dégage un charme puissant, nuance-t-il, en dépit de ses énormes oreilles et de son vilain menton. » Fred, lui-même, doute de son physique et de l’intérêt de ses numéros dansés. Mais il est rassuré, dès 1933 et son premier film, Carioca.

En une dizaine de comédies musicales, du Danseur du dessus à L’Entreprenant M. Petrov, Astaire transcende des intrigues légères par ses chorégraphies de plus en plus sophistiquées. Dansant et chantant sur des airs de Porter et de Gershwin, accompagné par Ginger Rogers, ex-chorus girl pleine de vitalité, dont le côté un brin vulgaire contrebalance sa grâce aérienne au point de lui donner, selon l’actrice Irene Dunne, « du sex-appeal », Fred Astaire connaît la gloire, mais sans jamais se reposer sur ses lauriers.

Hanté par le spectre de l’échec, il répète six heures par jour, sept jours sur sept, jusqu’au soir où ses pieds, cherchant le bon rythme et le pas juste, continuent de s’agiter sous ses draps. Disposant d’un droit de regard sur la façon de filmer ses numéros, il réclame des plans séquences sans coupes, qui embrassent le corps du danseur dans sa totalité afin de ne pas en briser le mouvement.

Un élan neuf avec l’arrivée de Gene Kelly
L’après-guerre le voit douter. Son genre de films n’est-il pas dépassé ? Époux et père épanoui et attentif, il revient pourtant à la charge. L’apparition de Gene Kelly, plus terrien, le stimule et, de Mariage royal, où il danse au plafond, à Tous en scène, où il emballe Cyd Charisse, Astaire, même vieilli, enchante les féeries de la MGM. La mort de Phyllis, en 1954, le laisse désemparé.

Abandonnant peu à peu la danse, il se reconvertit dans le drame avec autant d’élégance. Yves Boisset, qui le fait tourner dans Un taxi mauve, se souviendra d' »un homme profondément gentil mais ne supportant ni la bêtise ni la médiocrité, et d’une grande humilité. Les rares fois où il se trompait, il s’emportait contre lui-même avec violence. Toujours soigné et ponctuel, il ne se plaignait jamais. » Ainsi vécut-il ses dernières années, remarié à Robyn Smith, une femme-jockey. Honorant de sa présence les hommages qui lui étaient rendus. Avant de partir, à 87 ans, fidèle à son esprit : sur la pointe des pieds…

À propos de ce Documentaire

Guidez les autres membres grâce à votre note !

Moyenne 0 / 5. Nombre de votes 0

Aucun vote enregistré, soyez le/la premier(e) à noter ce documentaire !

Nous sommes désolés que ce documentaire ne vous ait pas été utile, nous allons surveiller de prêt les prochains votes le concernant, et si besoin, le supprimer)

Laissez-nous améliorer CULTURA Academy !

Dites-nous pourquoi vous avez sélectionné ce choix ?

FavoriteLoadingAjouter à ma Bibliothèque de Documentaires favoris

La bibliothèque n’est disponible que pour les Membres du site

Supprimer cette publicité ?
Devenez Membre !
Cliquez ici pour en savoir plus

Top des Membres
Top des Membres

La barre de recherche n’est disponible que pour les Membres abonnés

Catégories du site

Supprimer cette publicité ?
Devenez Membre VIP !
Cliquez ici pour en savoir plus

SÉLECTION DE DOCUMENTAIRES ALÉATOIRES

Soutenez-nous,
suivez-nous !

Qui d'autre que vous peux parler de notre site et répandre la culture, le savoir ?! Aimez notre page fan si vous aimez CULTURA Academy, et invitez en quelques clics tous vos ami(e)s Facebook à nous rejoindre !
PAGE FAN OFFICIELLE

ENVOYER UN LIEN DE SECOURS POUR CE DOCUMENTAIRE

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Fred Astaire donne le LA

PARTAGER CET ARTICLE

Poster et lire des commentaires

  • Rappel : Le site internet CULTURA Academy n’héberge aucune vidéo sur ses serveurs. Celles-ci proviennent de différents liens provenant de différentes plateformes d’hébergement publics et gratuites à travers le monde (Youtube, Dailymotion, Vimeo, Vudeo, DoodStream, Rutube, Google Drive, Dropbox, etc..). Ces liens sont uniquement cryptés et reliés à notre lecteur de vidéo au design adapté à celui de notre site. Voir notre Politique de Copyright pour en savoir plus à ce sujet. Si vous constatez que la vidéo de cette page n’existe plus, cliquez une fois seulement sur le bouton ci-dessus « Envoyer une alerte ». Nous nous efforcerons de trouver une autre publication de cette vidéo dans les plus brefs délais, si un Contributeur n’a pas déjà placé un nouveau lien en attente pour ce même documentaire. Dans ce cas là, le changement est automatique. Par ailleurs, nous avons sélectionné cette image d’illustration comme étant la plus belle et représentative du contenu du documentaire. Après vérifications, elle était libre de droit étant donné qu’elle était présente sur des dizaines de sites en ligne dont des sites de fonds d’écran gratuits. Si pour autant vous estimez que nous mettions votre nom en crédit-photo, aucun problème. Utilisez le bouton d’alerte dans ce documentaire et nous ferons la mise à jour, dès lors que les preuves de propriété de cette illustration nous aurons été apportées. Merci de votre compréhension. Aisius – Répandeur de Savoir

Tags : Streaming documentaires, documentaire, docus, télécharger un documentaire, voir documentaire, film documentaire complet, streaming docu, documentaires, télécharger documentaire, documentaire gratuit, documentaire vo, achat documentaire, acheter un documentaire, torrent documentaire, documentaire 2021, documentaire américain, site documentaire, documentaire français, streaming culture, documentaire étranger, vidéo culture, vidéo documentaire, série gratuite, série documentaire, films documentaires, meilleurs documentaires, film gratuit streaming, vidéo gratuite documentaire, voir un documentaire, documentaire vf, dvd documentaire, tourner un documentaire, meilleur documentaire, docs, torrents documentaire